Accéder au contenu principal

Les aides financières destinées au locataire

Lorsque le loyer est trop élevé relativement aux revenus du locataire, ce dernier peut bénéficier d’aides à la location… à condition de remplir certains critères spécifiques.

Les aides financières au locataire en Belgique

Le locataire peut percevoir des primes et aides financières pour payer son loyer lorsque ses revenus sont insuffisants. Les conditions d’octroi de ces aides sont très précises et varient selon les régions. A titre d’exemple, on citera : 
  • les aides financières octroyées au locataire qui emménage dans un logement salubre après en avoir quitté un insalubre ou surpeuplé ;
  • les aides financières octroyées au locataire handicapé qui quitte un logement inadapté.
Les aides et allocations versées au locataire relèvent de la compétence des régions.

Les aides financières au locataire diffèrent selon les régions 

Les aides financières au loyer en Wallonie 

L’ADeL (Allocation de Déménagement et de Loyer) est une aide financière pour le locataire octroyée par la région wallonne. Le locataire doit s’adresser au Département du Logement de la Région wallonne, afin de demander les allocations suivantes.  
  1. L’allocation de déménagement : le montant de l’allocation s’élève à 400 euros minimum.
  2. L’allocation de loyer, dont peut bénéficier le locataire qui quitte un logement insalubre ou un sans abri. Le montant est d’environ 100 euros par mois et peut être modulé à la hausse ou à la baisse selon la situation.
Ces aides sont attribuées sous conditions de ressources, de critères de logement loué et d’engagements du bénéficiaire. Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de l'Aménagement du territoire, Logement, Patrimoine et Energie de la Région wallonne.

Les aides financières au locataire en Région de Bruxelles-Capitale 

La région Bruxelles-Capitale octroie trois principales aides.
  1. L’allocation de relogement : c’est une aide similaire à l’ADeL en Wallonie.
  2. L’allocation loyer pour candidats locataires inscrits sur les listes du logement social. Seules les personnes aux conditions de ressources insuffisantes et ayant reçu une lettre de la Direction du Logement peuvent bénéficier de cette aide.
  3. L’allocation de loyer pour les personnes en attente de l’attribution d’un logement social
L'allocation de loyer pour les personnes en attente d'attribution d'un logement social : récemment réformée par la ministre du Logement en Région Bruxelles-Capitale, Céline Fremault, cette aide est désormais plus facile d'accès, auparavant réputée très complexe à obtenir. Afin de pouvoir en bénéficier, le demandeur doit figurer sur une liste d'attente pour attribution d'un logement social et avoir un minimum de 12 titres de priorité. Le revenu du demandeur ne peut pas dépasser le montant du revenu d'intégration sociale (RIS), et le loyer du logement celui d'un loyer de référence. La démarche d'attribution de cette aide doit s'effectuer auprès de la SISP (Société Immobilière de Service Public) locale. Le montant de l'aide est en moyenne de 100 euros par mois, et est plafonné à 150 euros par mois.  
Il existe également d’autres aides, dont les deux suivantes peu connues sont octroyées par le fonds du logement :
  • le prêt régional pour garantie locative, qui permet au locataire d’emprunter jusqu’à 90% du montant de la garantie locative ;
  • la réduction du précompte immobilier destinée aux locataires et aux propriétaires selon des critères précis. 
Pour plus de détails et une présentation exhaustive des aides en région de Bruxelles-Capitale, rendez-vous sur le portail régional du logement.

Les aides financières au locataire en Région flamande 

Les bénéficiaires de l’aide au logement sont : 
  • les personnes quittant un logement insalubre ou inadapté pour un logement salubre ; 
  • les personnes sans domicile ;
  • les foyers dont le revenu n’excède pas les 16 880 euros auxquels s’ajoutent un montant de 1510 euros par personne à charge; 
  • les locataires payant un loyer de minimum 570 euros auquel s’ajoute un montant de 71,25 euros par personne à charge (57 euros dans certaines municipalités);
Le centre d’hébergement (Woonwinkel), et le centre public d’aide sociale (OCMW, Openbaar Centrum voor Maatschappelijk Welzijn) aident à définir les droits en fonction des spécificités du locataire.

Noter cette page

Publié le 22/07/2015 (dernière mise à jour: 25 août 2016 11h 11min 27s)

Character

Besoin d'un contrat de location ? Démarrer la rédaction

LeBonBail met à disposition un outil d’assistance à la rédaction de bail présentant et expliquant l’ensemble des options mises à sa disposition par la loi.

Generali fr 300 250
© 2016 LeBonBail
design by twinn